JEANPIERRE BRAZS
accueil

Centre de Recherche sur les Faits Picturaux
LIENS


"Les temps modernes commencent avec Manet dans l'immatériel, où l'art se focalise sur le fait pictural. La valeur suprême pour les artistes modernes n'est plus la foi ou la fiction, mais la peinture elle-même. Le peintre devient maintenant conscient que les faits picturaux sont des "phrases du langage indéchiffrable qui donne à la peinture une existence indépendante du réel, l'imaginaire ou le sacré qu'elles expriment"
http://www.archee.qc.ca/ar.php?page=article&no=4

"Je veux dire, ça a toujours été comme ça, la tâche du peintre, de tout temps, ça a été faire naître le fait pictural, ça a été lutter contre les données, oui, je reprends mes trois temps qui sont un peu scolaires mais souhaitons qu’il en sorte quelque chose : la lutte contre le fantôme ou contre les donnés, l’instauration du diagramme ou du chaos catastrophe et, ce qui en sort, à savoir : le fait pictural."
Gilles Deleuze
http://www.univ-paris8.fr/deleuze/article.php3?id_article=42

"Dans la peinture contemporaine, en l'absence de production d'un fait pictural, le tableau n'advient pas et le sujet ne trouve pas à s'y inscrire"
http://www.idixa.net/Pixa/pagixa-0604081944.html

"Il semble aujourd'hui que la plupart des éléments sont acquis qui permettent de percevoir la structure et la signification du fait pictural à partir d'un modèle linguistique. En particulier, la théorie de la polysémie des signes verbaux et donc le rôle fondamental que jouent la connotation ou la dynamique des réseaux associatifs dans la détermination de leur sens, les rapprochent du caractère ouvert et multiple des signes picturaux, rendant possible la recherche de leur signification dans la relation syntagmatique qu'ils entretiennent à l'intérieur du tableau."
Fernande Saint-Martin
http://id.erudit.org/iderudit/500302ar

LE FAIT PICTURAL
"II ne semble pas possible d'étudier le phénomène pictural comme fait humain de civilisation, sans porter attention au travail du peintre, ..."
René Passeron

http://books.goole.fr

PEINDRE SANS PEINDRE
"Mon travail depuis quelques années consiste à approcher l'imaginaire lié aux techniques picturales elles-mêmes. Je mets en place des dispositifs, des protocoles ou des narrations destinés à produire des « faits picturaux ».
Jean-Pierre Brazs

http://www.jpbrazs.com/__download/BRAZS/Jean-pierre Brazs 2008 peindre sans peindre.pdf

"Autant qu’une mise en scène d’un espace, il est une mise en espace des corps par le fait pictural. Son œuvre entretient un rapport direct avec le regardeur,..."
Cécile Bart
http://ecolemagasin.com/IMG/doc/Cecile_Bart.doc

"De singuliers débordements" entend ainsi approcher le fait pictural par le biais de son ancrage dans le quotidien et le commun, en faire ressortir la ..."
http://pedagogie.ac-amiens.fr/arts_plastiques/pages/apam339.htm

"Les peintres, certains peintres auraient pu réveiller mon angoisse. Il n'en fut rien. je considérais leurs incisions, leurs gestes inauguraux ou leurs réinscription de l'espace comme des faits picturaux, sans rapport avec mes expériences d'une france menacée par l'élémentaire. Je les mettais, avec respect et jouissance, du côté des mathématiciens qui, eux aussi, ont le pouvoir extraordinaire d'inventer d'autres formes de l'espace mais dont les subtilités ne modifiaient en rien nos trajets à bicyclette ou ma prise des objets, des lieux familiers."
Pierre Sansot, La France sensible
http://books.google.fr

"Le monde est habité par quantité de faits picturaux qu’une mise en scène minimum suffit à saisir. Rien d’étonnant à ce que l’artiste, fasciné par une fête ..."
www.le-quartier.net/IMG/doc/DP44.doc