JEANPIERRE BRAZS
accueil

Centre de Recherche sur les Faits Picturaux
PUBLICATIONS



Jean-Pierre Brazs
LA BOITE [B]
éditions HD, Paris, 2014
dans la collection voix d'artistes contemporains dirigée par Michel Menu et Philippe Fauvernier.
Préface de Michel Menu.

Est-il possible de peindre sans peindre ? Existe-il des espèces vivantes chromophages se nourrissant des couleurs du monde ? Peut-on peindre un paysage sans le faire disparaître ? Ici, ailleurs, dedans et dehors, passé et futur peuvent-ils être contenus dans une seule boîte ?
> éditions HDiffusion
> plus d'infos

 

Jean-Pierre Brazs
MANIERES DE PEINDRE
Editions Notari, Genève, novembre 2011
Ces carnets d’atelier ont pour objectif de fournir aux artistes débutants ou expérimentés un manuel pratique de techniques picturales. Ils réunissent les informations essentielles sur les matériaux, définissent des principes puis donnent des exemples concrets de recettes qui ont toutes été expérimentées par l’auteur. Ils permettent de réunir facilement les matériaux de base pouvant être stockés dans l’atelier, de fabriquer pâtes picturales, colles, médiums ou vernis se conservant facilement, de comprendre les principes des différentes techniques picturales traditionnelles pour les adapter aux connaissances, aux matériaux et aux rythmes de travail d’aujourd’hui, et enfin d’élaborer un système pictural adapté à son projet personnel.
ISBN : 978-2-940408-48-1 / Format : 16 x 24 cm à la française / 224 pages dont 59 pages couleur / Prix TTC 36,00 €
> éditions Notari
> plus d'infos

 

 

Jean-Pierre Brazs
CONTES PICTURAUX
Edition MateriaPrima, 2005
Depuis ses premières peintures en 1966, le cheminement de Jean-Pierre Brazs est somme toute banal : peindre puis chercher l'en deçà, l'ailleurs de la peinture. Ses contes se sont écrits sans impatience entre 1997 et 2005, sans véritable labeur sinon celui d'épurer, de chercher le plus court chemin et parfois le plus elliptique pour parler d'une difficulté désormais acquise ou peut-être provisoire de peindre. La peinture se présente sous le jour d'histoires à raconter, de mystères qui gisent aussi dans la transparence des glacis. Jean-Pierre Brazs ne recourt pas inutilement à la forme du récit, on pourrait même considérer que le récit tracte la fiction picturale, garde la maîtrise du temps, s'ouvre à une extériorité spatiale, temporelle, factuelle. La texture énonciative ouvre le champ, lie et relie des lieux, des découvertes, des gestes picturaux souvent attestés, d'où une coloration biographique voilée.
> contes picturaux

 

 

PARLONS PEINTURE
petit journal du Centre de recherche sur les faits picturaux


CONFERENCES
EXPOSITIONS