accueil

JEANPIERRE BRAZS

 

 

 


DOSSIERS ET DOCUMENTS
___________________________________________________________________________________________________________________________

 

RHIZOME
résidence d’artiste à la Manufacture des roches du futur
du 1er janvier au 31 décembre 2018.

La « réalité » ne serait qu’un mycélium enfoui, tissant et entrelaçant ses filaments à peu de profondeur. Gratter le sol, le décaper à la manière d’un chercheur d’or, ne laisserait qu’un terrain dévasté, impropre à toutes cultures, facilement raviné par les pluies. Ces surprenantes efflorescences ne doivent pas être recherchées, mais simplement attendues, sans efforts particuliers. Un moyen très efficace pour les faire apparaître en tous lieux, à tout moment est l’utilisation du regard : le dessin est une façon de gratter le sol des apparences.

Choisir des lieux en milieux urbains, ruraux ou littoraux et fournir par tous moyens visuels et sonores des images des structures rhizomatiques des sous-sols ainsi que de possibles efflorescences aériennes.

> le projet
> la Manufacture des roches du futur

 

LIENS

 

PRELUDE
Sur une plage des Côtes d’Armor, au pied d’une falaise, sur un substrat de schistes colorés par des oxydes de fer jaune, des graviers se sont accumulés.
En 2040, une tempête imprévue, d’une puissance exceptionnelle, a provoqué l’échouage de nombreux bateaux de pêche. Aucune perte de vie humaine ne fut à déplorer, mais l’ampleur de cet événement a conduit à conserver en l’état l’accumulation de ferraille et de filets comme témoignage des caprices de la nature. L’action des embruns et de l’eau salée a très rapidement conduit à une oxydation des structures métalliques, à leur effondrement progressif, à leur envahissement par des algues, des animaux marins...
> Prélude

 

communiqué du 29 11 17
> efflorescences mimétiques

  communiqué du 30 11 17
> anthropolithes à fossiles rhyzomatoïdes