accueil
conférences

 

 

 

JEANPIERRE BRAZS / conférence
PEINTURE ! OBJET A CONTEMPLER OU DISPOSITIF POUR VOIR ?
Conservatoire des ocres et pigments appliqués, Roussillon, 27 octobre 2007




Mesdames, Messieurs,
Je suis très heureux d’avoir l’occasion de vous proposer, à l’invitation du Conservatoire des ocres et pigments appliqués de Roussillon, quelques interrogations qui guident ma pratique artistique. Mon propos s’inscrit dans deux contextes : celui d’un atelier destiné à transmettre des savoir-faire techniques qui vient d’avoir lieu ici même, et celui d'un thème général de manifestations proposé par Okhra: « parlons couleurs ! ». Il sera donc autant question de techniques picturales que de paroles échangées.

La peinture peut être abordée au sens restreint comme objet, elle peut aussi être considérée comme un dispositif si on choisi une approche plus large. Avant de vous présenter des expériences concrètes il est nécessaire de rappeler quelques notions et tout d’abord, pour rassurer celles et ceux que le terme « dispositif » pourrait choquer, qu’il a pour voisins des expressions comme « disposer de matériaux et de savoir-faire », « disposer des couleurs sur la toile », « mettre des œuvres à disposition » etc…

Il existe depuis toujours un double dispositif permettant de produire et de voir de la peinture.
- Produire, avec un versant matériel (un lieu, des matériaux, des outils, des savoir-faire) ; un versant économique (une demande sociale qui peut par exemple se traduire en commande artistique) ; sans oublier que la peinture appartient au système plus large des « représentations ».
- Voir, avec des dispositifs de monstration pour lesquels on pourrait faire la même énumération.
On peut dire que la peinture pour exister nécessite un double travail : celui du peintre qui réalise matériellement l’œuvre et celui du spectateur qui engage son regard pour lui donner sens.

On peut dire aujourd’hui que la peinture est constituée par sa réalité matérielle et par l’ensemble des dispositifs permettant de la produire, de la regarder et de la comprendre.

Je considère par exemple que cette conférence ici même, en ce moment, n’est pas un moyen de parler mon travail artistique, mais un dispositif artistique en soi.

> le texte complet