techniques picturales /
ART ET SCIENCES


accueil

 

 

JEANPIERRE BRAZS / techniques picturales /

STAGES et COURS 2016 / Atelier C, Paris

ELISABETH BEURRET

PAPIERS DE PLANTES, papier japon, papier à la cuve / méthodes orientale et occidentale 
prochain stage: 16 - 17 février 2017.
> informations détaillées et fiche d'inscription

JEAN-PIERRE BRAZS
Je peux vous accueillir dans mon atelier, (à une date à convenir avec vous), pour des cours d’initiation ou de perfectionnement afin de vous permettre de mettre au point une technique picturale adaptée à vos besoins.
les cours d’initiation permettent de comprendre les principes de base des techniques picturales.
les cours de perfectionnement s’adressent à des artistes expérimentés maîtrisant déjà les techniques picturales de base
 > chaque cours dure 3 h
> horaires  9h - 12 h  ou 14h - 17 h
> lieu  Atelier C, rue Georges Thill 75019, Paris (métro Ourcq)
> le thème du cours est à définir en fonction de vos besoins à partir des thèmes présentés ci-dessous.
> supports, matériel et matériaux sont fournis
> possibilité de cours particuliers ou pour un nombre maximum de 3 personnes
> prix
cours particulier : 100€ / heure
cours collectif 2 personnes : 50 €/heure par personne
cours collectif 3 personnes : 33 €/heure par personne
Contact: jpb@jpbrazs.com
+33 (0)6 14 19 45 54
> TOUTES LES INFORMATIONS

TECHNIQUES DE PEINTURE RAPIDE A L'HUILE
Le plus souvent un système pictural s’organise en trois couches superposées (ébauche, reprise et finition) ayant chacune une fonction bien particulière. Peindre à l’huile nécessite souvent des délais de séchages relativement longs.
Pourtant (pourvu que certaines règles soient respectées), il est possible de peindre rapidement à l’huile en combinant différentes techniques de base : détrempes, tempera, huile, émulsions.

PREPARATION DES SUPPORTS, encollages et enduits à la colle de peau ou à la caséine, préparations maigres ou émulsionnées, effets de texture, marouflages, etc.
La préparation des supports regroupe toutes les techniques (encollage, marouflage, enduction et impression) permettant de disposer d'un support adapté à la technique utilisée (techniques à l'eau ou techniques grasses) et aux effets recherchés (mat ou brillant, lisse ou texturé, etc.) en assurant une bonne stabilité de l'œuvre dans le temps.
Les techniques abordées sont autant les techniques traditionnelles (à base de colle de peau ou de caséine) que les techniques modernes à base de résines synthétiques.


TECHNIQUES DE PEINTURE A LA CIRE
La cire est un liant particulièrement intéressant : il autorise des mats parfaits, préserve la tonalité des pigments et peut s’appliquer dans certains cas sur des supports cellulosiques bruts. Utilisations de la cire à froid: cire en dispersion et en solution, détrempes à la cire. Fabrication de bâtons de cire et de pastels gras. Choix des supports. Combinaison des différentes techniques.


MEDIUMS ET EMULSIONS DANS LES TECHNIQUES A L'HUILE préparation et utilisation
Depuis le XVe siècle la mise au point de médiums a été la principale préoccupation des artistes qui recherchaient des effets particuliers et une facilité de mise en œuvre.
Sont présentées les formulations de médiums de type" flamand" ou "vénitien", de "vernis gel", de médiums d'empâtement,
etc. adaptés à différents effets (des glacis aux empâtement, du mat au brillant, etc.). Différentes émulsions associant médiums à l'huile et colles à l'eau sont également présentées. Chacun peut expérimenter différents médiums et émulsions de façon à pouvoir définir des formulations personnalisées.
LES TECHNIQUES DE PEINTURE A L'HUILE DU XVe AU XVIIe SIECLE « invention » de la peinture à l’huile et adaptations des procédés à l’huile en Europe
L’objectif est une compréhension des principaux systèmes picturaux à l’huile mis au point entre le XVe et le XVIIe siècle en Europe du nord, en Italie et en France, de façon à pouvoir les transposer dans des pratiques picturales d’aujourd’hui.
Réalisation réalisent des peintures utilisant les glacis flamands sur tempera à l'oeuf, les glacis sombre sur fond clair (sfumato de Léonard de Vinci), les glacis sur dessous texturés (l’exemple de Rembrandt)
, les technique de Rubens, de Rembrandt et de Poussin.

TECHNIQUES DES GLACIS ET VELATURES
Les effets visuels à l’œuvre dans une peinture sont obtenus par les superpositions de couches picturales dans laquelle La lumière subi un certains nombre de transformation par des jeux complexes d’absorptions, de réflexions et de réfractions.
Les techniques de glacis et de vélatures mises au point entre le XVe et le XVIIe siècle, avec les techniques à l’huile, utilisent des phénomènes optiques très particuliers, qui fonctionnent également avec des liants acryliques ou vinyliques.